Orientalisme de Christine Peltre 1/ (Louisa)

Publié le par LSF

Orientalisme C. Peltre.

4ème de couv. : "des oeuvres au croisement de territoires objectifs et d'imaginaires sculptés par un milieu".

INTRODUCTION "Le même et l'autre."

2003 : année de l'Algérie en France (expo "De Delacroix à Renoir : l'Algérie des peintres"). 2002 : expo Chassériau.

Orientalisme :"esthétique du mouvement", contexte de développement du voyage.

Rôle des artistes à replacer dans le contexte politique (implantation de l'Europe.) Les destinations des orientalistes sont sous domination Ottomane essentiellement. L'ouvrage privilégie la France et la G.B. car leurs ambitions coloniales sont affirmées tôt.

L'Occident se mire dans l'histoire de l'Orient. Importance du filtre culturel dans l'élaboration d'images. Rôle important des textes (impressions, sensations, souvenirs d'artistes), qui aident à interprêter.

Au-delà du pittoresque de surface : la question de l'altérité.

GEOGRAPHIE

L'Orient et des promesses de renouveau de l'académisme. Rôle primordial de la carte : Fromentin lit la carte "non point en géographe mais en peintre" (en traduisant des reliefs par des paysages). Le voyage devient l'atelier de l'orientaliste, récolte de croquis, écrits.

Constantinople et l'Empire ottoman , un véritable foyer européen. Une partie asiatique Scutari, habitée par des musulmans. Deux parties européennes, le sérail, le bazar. la vie du sultan est dépeinte (Schlesinger 1839 : MahmudII,sultan ottoman devant Constantinople : costume européen(redingote boutonnée), porte le fez. La Turquie reste appréciée ensuite, même si l'Egypte et l'Algérie attirent car elles sont plus exotiques.

Le démentellement de l'Empire ottoman : 1821 : indépendance de la Grèce, bataille de Navarin 1827, conflit avec l'Egypte de Méhémet-Ali* (1824-1841).

Commenter cet article