Futurisme (Mathilde)

Publié le par LSF

 
Le futurisme Giovanni Lista Précisions : ce sont des notes de lectures et non un résumé exacte page par page. Je n’y ai retenu que ce qui me paraissait important. 1er mouvement d’avant garde du XX eme siècle, il fut fondé en janvier 1909 à Milan par l’écrivain Filippo Tomaiso Marinetti. C’est un mouvement révolutionnaire dont le but est d’instaurer une nouvelle sensibilité et une nouvelle approche du monde en général et de l’art en particulier. Projet anthropologique= repenser l’homme dans sa confrontation avec le monde de la machine, de la vitesse et de la technologie. Discipline de l’esprit. Total adéquation de la vie humaine à la logique du devenir. « terre des morts » = Italie par rapport a son passé riche en histoire, pour Boccioni et Marinetti. Marinetti pense que grâce au futurisme, la terre des morts va ressurgir en devenant le pays de le plus vivant de la Terre. 1906 : utilise pour la première fois les mots Avant Garde et Avenir, deux termes lui venant des milieux du syndicalisme révolutionnaire. Octobre/ novembre 1908 : tract « manifeste du futurisme » La création artistique ne peut qu’être action. Boccioni : avec Severini, élève de Balla à Rome. Balla leur a enseigné le divisionnisme et sensibiliser au transformation du monde du travail. Carra : peinture divisionniste. Evolue entre engagement social et touches divisionnistes. Russolo : étudie la musique avec son père avant de se consacrer à la peinture en autodidacte. Thème mystique, visionnaires, occultistes et démoniaques. Février 1910 : Boccioni, Russolo et Carra rédigent le « manifeste des peintres futuristes » Balilla Pratelle : création musique futuriste§. Ils élaborent une musique et un opéra futuriste. Mais ils sont célébristes avant d’être futuristes. Pour eux , la peinture et l’art sont d’abord des instruments de connaissances au service du progrès humain et de la modernité. Atteindre ne peinture le dynamisme c’est a dire le plus grand mouvement et la plus grande intensité lumineuse. En musique= polyphonie. Boccioni : compénétration/ simultanéité. Confrontation dialectique entre célébriste et futurisme. Permet de part et d’autre d’approfondir les théories quant à un nouvel art. Frères Ginanni- Corradini construirent en 1909 un piano chromatique avec 28 touches correspondant à 28 projecteurs colorés recouvert de verres dépoli Les notes de musique sont transposé sur la gamme des 7 couleurs étendues à 28 variations tonales= symphonies chromatiques. Puis musique chromatique = 4 films abstraits « accords des couleurs, étude d’effets avec 4 couleurs, chants du printemps et des fleurs ». Musique visuel pour chant du printemps de Mendelssohn. Créer un art nouveau : scène totalisante de Wagner. En France : Duchamp, Léger, Delaunay, Picabia, Kupka. Marinetti = vers libres/ Pralella : polyphonie absolue Russolo = bruitisme Marinetti = motlibriste. Mars 1913 : manifeste « l’art des bruits » de Russolo. Construction d’instruments « bruiteurs » conçu pour permettre « la substitution des bruits aux sons » · Création de poèmes rythmiques abstraits : onomalangue · Tableau poème. · Carte postale calligramme. Voilà ce que j’ai noté qui me paraissait important par rapport au cours de mam Kerdraon !! Bon courage à tous ! 

Commenter cet article